Actu Semaine

Comment protéger les personnes majeures ?



 
 
Comment protéger les personnes majeures ?
 
 
Le 1er mars 2017, les adultes en formation de la MFR ont eu l’intervention d’une mandataire judiciaire de l’UDAF (Union Départementale des Associations Familiales).
 
 
La protection d’une personne est souvent perçue comme une privation de libertés. Cette mesure est adoptée lorsque l’incapacité juridique de la personne est constatée mais c’est avant tout sa protection et celle de ses biens qui sont recherchées grâce à l’intervention d’une tiers personne.
Trois critères sont indispensables à la protection. Tout d’abord, elle doit être nécessaire. Ensuite, aucune autre solution n’est possible, c’est la notion de subsidiarité. Enfin, la solution doit être adaptée aux besoins, c’est le critère de proportionnalité.
Lorsque la personne à aider est entourée de ses proches, c’est souvent un membre de la famille qui est responsable de la mesure de protection en étant désigné par le juge des tutelles. Si la personne à aider est isolée, le juge des tutelles nomme un mandataire judiciaire. Cette protection prend les formes de curatelle et de tutelle.                                                          
Dans le système de curatelle, l’aidé conserve son indépendance dans la gestion de ses biens. L’aidant aura un rôle d’assistant et de conseil. Concernant la tutelle, l’aidant représente la personne aidée, il prend les décisions qu’il juge bonnes au bien être de la personne aidée. Le rôle d’aidant nécessite de la bienveillance à l’égard de la personne aidée car la gestion des biens et du patrimoine peuvent être une source de conflits.
 
Cette intervention fut appréciée des stagiaires en formation, qui cotoient en stage des personnes âgées protégées par ce dispositif.
 
GEAY Mickaël - Stagiaire en formation d'Animateur en Gérontologie
 
 
 
 


Actus semaine

Pour des news
en direct

Photothèque

Pour vivre
la MFR

Accès réservé

Pour mon espace
privé