Actu Semaine

Le Manger mains par Bertrand Thibouw



Le manger mains par Bertrand Thibouw, cuisinier en EHPAD
 

Le lundi 5 Février 2018, les stagiaires en formation d' Auxiliaire de Gérontologie de la MFR des Achards ont eu le plaisir de recevoir Bertrand THIBOUW, cuisinier à l'EHPAD «  La Smagne » à Saint Hermine.

Il a développé, à l'aide de son équipe, il y quelques années le concept du repas Manger-Mains au sein de l'Établissement. Il a rejoint un groupement de 20 cuisiniers qui se reunissent tous les 2 mois afin d'établir ensemble des menus équilibrés à l'aide du logiciel "EMAPP". Ce concept est principalement destiné aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou maladies apparentées.

Le Manger-Mains (également appelé Finger Food) permet aux personnes présentant des troubles cognitifs de s’alimenter de manière autonome en utilisant leurs doigts. Il s’agit de « bouchées ». La présentation doit être attrayante pour stimuler l’appétit et l’aliment le moins dénaturé possible afin d’être facilement identifié. Le Manger-Mains permet de prolonger l’autonomie, restaurer le goût et retrouver le plaisir de s'alimenter. Les personnes mangent seules, à leur rythme et sans contrainte. L’estime de soi est confortée, les capacités encouragées et l’appétit stimulé.

Bertrand propose une présentation des aliments sous différentes textures : normale, hachée, mixée, liquide ou gélifiée. Pour obtenir ces textures, il utilise différentes matières comme la gomme de xanthane, des feuilles de gélatine, de l'agar-agar et de la poudre selon si il travaille du chaud ou du froid.

Son intervention a été l'occasion pour les Auxiliaires de déguster un menu entièrement concocté par ses soins, un apéritif « guignolet » en forme de cubes gélifiés leur a été servi accompagné de toasts au mousson de canard. En manger-mains, tous les plats sont réalisables. En guise d'entrée, du céleri rémoulade en forme de madeleines, puis du sauté de bœuf – carottes pour le plat principal. Pour le dessert, de la panna cotta sous forme de cubes leur a été proposé.

Cette rencontre reste une expérience très enrichissante. En espérant que ce concept révolutionnaire se développe au fil des années dans les établissements.

Séverine, Christelle, Amandine, Émilie et Sébastien, stagiaires en formation d'Auxiliaire de Gérontologie