Actu Semaine

La douleur et la souffrance



 
 

La douleur et la souffrance

Un cours consacré à la douleur et la souffrance a permis aux stagiaires en formations d’Auxiliaire et d’Animateur en Gérontologie, de rencontrer Nadia, infirmière en E.H.P.A.D et diplômée depuis 20 ans. Elle est « référente douleur » depuis 3 ans, après avoir suivi une formation par  le C. N. F. P. T. Elle travaille en collaboration avec l’équipe mobile du Service de Soins Palliatifs de la Chataigneraie.

La douleur et la souffrance peuvent être physiques et morales. Elles sont indissociables. L’une peut entraîner l’autre et vice versa. La douleur est symptomatique, par conséquent l’attention de toute l’équipe est indispensable pour une bonne prise en charge. Pour cela, il ne faut pas la sous-estimer. Pour l’évaluer, il existe différentes échelles d’évaluation. Celle, nommée DOLOPLUS, est graduée de 1 à 10. Cette échelle est utilisée chez les personnes pouvant encore s’exprimer, et parfois en fin de vie, afin de mieux doser les traitements anti-douleur. Pour les personnes qui ne parlent pas, une grille d’évaluation détaillée est mise en place (échelle ALGOPLUS). Pour permettre d’évaluer au mieux la douleur de ces personnes, l’observation de chaque moment est nécessaire. Le visage, les postures sont des indicateurs précieux.

Cette intervention a permis de prendre conscience, qu’une personne qui souffre est fragilisée et notre attention et nos actions seront primordiales afin d’apporter un peu de confort et de réconfort.

Sylvie - Stagiaire en formation d'Animateur en Gérontologie