Actu Semaine

Une communication adaptée à un handicap



 
 
Une communication adaptée à un handicap
 
 
 

Ce jeudi 8 Novembre, les stagiaires en formations d’Auxiliaire et d’Animateur en Gérontologie ont pu bénéficier de divers témoignages en lien avec le handicap et les moyens de utilisés pour communiquer.

 

 

L’association Valentin Hauy et le Handicap visuel

 

Ce jeudi 8 Novembre, deux personnes retraitées malvoyantes et adhérentes de l’association Valentin Hauy témoignent de leur handicap et les conséquences dans leur vie au quotidien.

Elles sont malvoyantes, ayant une déficience visuelle sévère.

L’association Valentin Hauy est reconnue d’utilité publique depuis 1891. La mission première de l’association est de répondre au mieux aux besoins des personnes déficientes visuelles. Différents services sont proposés : activités adaptées, prêt de livres audio, formations, informations sur les droits et les démarches, boutique en ligne d’équipements adaptés…

Les causes de la déficience visuelle peuvent être d’ordre congénital, accidentel ou conséquent à une maladie. (D.M.L.A, Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age, cataracte, glaucome, rétinite diabétique)

Le diagnostic médical a été posé chez ces deux personnes à l’âge de 55 ans. Elles aiment à dire qu’elles tentent de vivre comme tout le monde en utilisant des aides techniques et matérielles qui facilitent leur quotidien et favorisent ainsi leur autonomie. Elles présentent aux stagiaires la loupe, le téléphone portable ainsi que la carte bleue. En ayant une vie sociale active, elles arrivent à accepter au mieux leur handicap.

L’intégration des personnes déficientes visuelles au sein de la société se montre compliquée à l’heure actuelle. Malgré la loi de 2005 favorisant l’égalité des droits et des chances des personnes handicapées, le parcours des déficients visuels se montre encore ardu. Des progrès restent à mener en matière d’intégration des publics en situation de handicap dans notre société.

 

 

 

La communication chez la personne adulte atteinte de trouble autistique

 

Les stagiaires des formations Auxiliaire et Animateur en gérontologie ont participé à l’atelier sur la communication des personnes adultes atteintes de trouble autistique. Amel (AES) et Séverine (AMP) travaillent auprès d’adultes autistes depuis 9 ans dans la structure  FAM (foyer d’accueil médicalisé)  « Le Village » du Poiré sur Vie. Ces deux professionnelles ont présenté quelques outils de communication utilisés pour favoriser la compréhension chez la personne atteinte de trouble autistique :

  • La communication par photo-langage : c’est un ensemble de photographies ou dessins variés. Ceci se traduit par un moyen de passer de l’image à la parole.
  • Les mots-phrase : une succession de mots
  • Les Bandes phrases : c’est une lecture de phrase en pictogrammes
  • Les pictogrammes : images graphiques et schématiques
  • La Méthode PECS : c’est un échange d’images afin de communiquer et vérifier la bonne compréhension.

Tous ces différents modes de langages  sont répertoriés sur une tablette personnalisée à la personne autiste qui l’utilise via un logiciel. Une démarche d’acquisition de la tablette est nécessaire avant son utilisation. Si la personne autistique n’a pas la préhension, le pointage le remplace.

Actuellement, Séverine et Amel font part que l’utilisation de la tablette peut se faire difficilement en fonction de l’apprentissage effectué durant l’enfance avec l’I.M.E. 

L’autiste peut reproduire ce qu’il voit, sans pour autant le comprendre. La communication pour un refus, une demande ou de l'attention est un apprentissage de tous les jours

 

La déficience visuelle et auditive

Nathalie TOSCANNE a partagé son expérience professionnelle dans l’accompagnement de personnes en situation de handicap visuelles et auditives.

Lors de l’exercice de ses fonctions, elle a principalement utilisé l’informatique à savoir l’ordinateur « de tout le monde » avec afficheur braille, synthèse vocale ou système d’agrandissement de caractères… leur offrant ainsi la possibilité de vivre comme les autres malgré leur handicap !


Karine - Formatrice