Actu Semaine

L’accompagnement des personnes en situation d’handicap vieillissant



 

 

L’accompagnement des personnes en situation d’handicap vieillissant

 

Ce jeudi 8 Novembre 2018, les stagiaires adultes ont accueilli Stéphanie G., Aide soignante depuis 8 ans au sein de La Maison d'Accueil Familial Le Boistissandeau.

Ce témoignage a pu apporter une réponse à la question « que faire pour ceux qui sont confrontés à la fois au vieillissement et au handicap ? »

L’association vendéenne Handi-Espoir agit, depuis 1990, dans l'aide aux familles d’enfants handicapés physiques et moteurs. Dix ans plus tard, l’association ouvre les portes de la Maison d’accueil familial le Boistissandeau aux Herbiers (Maison Marie-Claude Mignet) : une double structure unique en France qui accueille les parents vieillissants et leurs enfants handicapés. Le grand intérêt de la maison est qu'elle accueille à la fois les parents, 20 personnes âgées, dans le cadre d'une petite unité de vie, et leurs enfants, âgés de 38 à 61 ans, au sein d'un foyer occupationnel

Avec ce projet, l'Association Handi-Espoir souhaite répondre au désir de certaines personnes handicapées de continuer à vivre proches de leurs parents, même lorsque vieillissants, ceux-ci ne sont plus en mesure de prendre en charge totalement la dépendance de leur enfant.

Cette initiative répond à un besoin qui sort des schémas classiques. Très imprégnée de l’histoire familiale des demandeurs, la Maison a pour ambition de proposer des réponses éloignées des savoir-faire traditionnels des établissements pour personnes handicapées et/ou pour personnes âgées.

Stéphanie décrit son quotidien au sein d’une équipe constituée de 24 salariés.  Elle explique toute l’importance donnée  au travail en équipe et à la communication au sein de la structure afin de soutenir chacun et accompagner les familles qui voient venir la vieillesse avec la crainte de ne plus pouvoir aider convenablement leur enfant, puis de le laisser sans soutien, confronté seul aux difficultés de la vie.

Selon elle, l’un des principes sur lequel repose la réussite du projet, est le respect des solidarités naturelles entre les membres d'une même famille, qu'il faut encourager à s'entraider. Les parents et leur enfant adulte handicapé vivent chacun dans leur logement, mais tout près les uns des autres. Il convient de  savoir accompagner et répondre aux besoins de chacun en faisant preuve d’adaptation.

Lorsque les uns ou les autres décèdent, parents ou enfants, même seuls, restent dans leur logement.  
Karine - Formatrice