Actu Semaine

Donner du sens aux sens



 
 
Donner du sens aux sens
 
Jeudi 15 novembre, les stagiaires en formations d’Auxiliaire et d’Animateur en Gérontologie participent au colloque de la FNADEPA Vendée.
Après un démarrage en chanson et dans la bonne humeur avec « Ce n’est pas des sens interdits » sur l’air du zizi de Pierre Perret, les adultes ont assisté à 4 ateliers/conférences tout au long de la journée.
 
 
Voyage à travers les sens
Mr Petit, psycho sociologue a débuté la journée par l’explication de la signification et de la connaissance des sens à travers le temps d’Aristote à nos jours. Cet historique a permis aux stagiaires de prendre conscience de l’importance des sens et de ce que cela représente dans le ressenti de chacun. Ainsi certains préjugés perdurent depuis des siècles comme le fait que les sens du toucher ou du gout sont liés à des péchés. Cette intervention a également permis une réflexion sur l’utilisation de techniques dans l’accompagnement des personnes âgées à travers les sens comme le manger-mains, la musique…
 
Le vieillissement des sens
Le Docteur Marc Jauffret est ensuite intervenu afin d’évoquer le vieillissement naturel des 5 sens mais aussi les différentes maladies ou troubles de ceux-ci. Les auxiliaires et les animateurs ont vécu cela comme une « piqure de rappel » très intéressante à la suite de la thématique sur les maladies sensorielles vue quelques jours plus tôt à la MFR.
 
Atelier dans tous nos sens
Clothilde Boucher et Julie Figureau de l’association Rire et Prévenir ont entrainé la salle dans un atelier d’expérimentation sur les sens et le rire. Grâce à la technique du rire forcé et une pochette contenant divers objets (masque, bouchons d’oreilles, bonbon, gant en latex…), elles nous ont fait prendre conscience de nos sens un par un afin de mieux les identifier et d’être capable de nommer les perceptions ressenties tout en n’oubliant pas que « le rire est primordial dans notre vie de tous les jours » et qu’il est « important de le communiquer aux personnes âgées ».
 
Mieux vieillir en prenant soin de sa santé visuelle et auditive
La dernière intervention de la journée a été présentée par Mr Brouard de la Mutualité Française. Il s’est attardé plus particulièrement sur les déficiences visuelle et auditive en reprenant quelques conseils afin d’accompagner au mieux les personnes atteintes de ces déficiences.
 
 
Cette journée « très positive et enrichissante » a été ponctuée de pauses permettant la visite d’une cinquantaine de stands présentant différents équipements relatifs à l’accompagnement de la personne âgée. Les stagiaires en ont profité pour découvrir du matériel non connu de leur part mais aussi pour « prendre des contacts » avec de possibles intervenants pour leur futur professionnel. Enfin, la pause du déjeuner a été l’occasion pour les stagiaires de mettre à profit leurs compétences en relationnel puisqu’ils ont effectué le service du repas auprès des différents participants tout en continuant à « faire de belles rencontres ».
 
Quelques phrases resteront en mémoire comme le fait qu « apporter des améliorations à l'altération des sens, c'est favoriser les sensations que la personne peut avoir » ou qu « à partir de mes sens, je donne du sens à tout ce que je perçois » mais c’est surtout le refrain de la chanson qui trottera un moment dans la tête de chacun :
"Non, non, non ce n'est pas des sens interdits
La vue, le nez et le toucher
Le gout et puis notre amie l'ouïe
Si ces 5 sens sont abimés, c’est le 6ème qui prend l'relais
Non, non, non, ce n'est pas des sens interdits !"

Nathalie - Formatrice